Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de EVELYNE
  • Le blog de EVELYNE
  • : travaux de couture, d'encadrement aime partager les balades, les jolies tables, les bons moments de la vie
  • Contact

mes blogs préférés

 

Tables

les tables de stef
les passions de criquette
les tables de miss cook     
les tables de fabymary poppins

les tables de Chantal escargotine

les tables de Pat, chemins de table

1001 tables

Les tables de Cath fétu de paille

les tables de Lylou

le blog de Michèle, fourchettes et porcelaine

Le blog de Josiane, les trésors de Mathilde

le blog de Rosa

le blog de Chris, au fil des jours et des menus plaisirs

Les balades

le blog d'Erato

le blog de Nathie

Les bricoleuses

Le blog de Cathy, les 4 C

Le blog de Jocelyne, la piekikou

le blog de Monique, au fil du temps

Le blog de christiane, créatiane

 

le blog de Lalichip

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Noel

1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 12:21

Vous prendrez bien une tasse de thé ?

 

 

DSC05693

 

 

où ? chez Pat bien sûr

 

entrée libre22

 

 

Pas vraiment de sujet à aborder, alors je vous parle du livre que je lis en ce moment.

 

 

Il s'agit de la vie de Séraphine de Senlis, cette humble femme de ménage devenue peintre visionnaire, exposé aujourd'hui dans les plus grands musées du monde. Sa vie s'acheva dans le silence ouaté de l'hopital psychiatrique de Clermont de l'Oise.

 

DSC09918

 

j'ai photographié mon livre, je dois encore apprendre à scanner avec ma nouvelle installation.

 

 

Elle est née à Arsy sur Oise, un petit village en pleine campagne alors en 1864.

Son père était horloger et sa mère faisait des ménages.

 

A 1 an elle perd sa mère et à 7 ans elle perd son père. Sa soeur la place à 13 ans à Compiègne chez une comtesse comme femme de chambre.

 

 3 ans plus tard elle entre au couvent et après de nombreux déplacements comme femme à tout faire, elle a une révélation en 1905 où dit-elle son ange gardien lui est apparu et lui a dit de peindre. Elle avait déjà 36 ans.

 

Elle n'a ensuite jamais cessé de peindre, s'affirmant de plus en plus dans l'art naïf comparée au Douanier Rousseau.

 

DSC09913

 

la Séraphine rouge, toile peinte vers 1929

 

 

Son atelier se trouvait rue du Puits Tiphaine pour celles qui connaissent Senlis.

 

Lorsqu'elle démarre, elle n'a aucune idée de ce qu'est la peinture. Elle apprend sur le tas l'usage des pinceaux et le savant et secret mélange des couleurs et des pâtes qu'elle compose elle-même. On ne saura jamais vraiment le secret de ses pigments, ajoutant de la terre, du sang ?

 

 

DSC09914

 

Les grandes feuilles vers 1925

 

 

Elle rencontrera son mécène vers 1912, Wilhelm Uhde. Ce n'est qu'après la guerre de 14-18 qu'il revient à Chantilly et l'épaule financièrement.

 

DSC09915

 

la Séraphine bleue vers 1929

 

 

Beaucoup de gens se moquait de Séraphine, mais elle n'en a que faire, elle poursuit avec ferveur sa peinture. Elle a une vie mystique, délaissant son ménage, elle qui le faisait si bien chez les autres, pour se consacrer uniquement à sa peinture en chantant des psaumes.

 

 

DSC09916

 

l'arbre du paradis vers 1929

 

DSC09916

l'arbre rouge vers 1930

 

 

extrait du livre : "Je sens bien que ma main n'y est pour rien, elle ne fait qu'obéir, elle suit ce que l'on me dicte de faire, je ne suis qu'un instrument. Après quand la toile est finie, je regarde et je me dis : tiens mes feuilles ressemblent aux plumes de perdrix...., aux oiseaux-lyres des contes de fées....."

 

Ce serait trop long de vous narrer toute sa vie, le mieux serait de lire ce livre et d'aller voir le musée à Senlis consacré à Séraphine.

 

Alain Vircondelet : Séraphine de Senlis chez Albin Michel.

 

 

Voilà mon billet peinture se termine, le thé est fini, je vais rendre visite aux copines qui participent à ce papotage.

 

Merci encore Pat pour ce moment chaque mois.


Partager cet article

Repost 0
Published by EVELYNE
commenter cet article

commentaires

Au fil du temps 03/04/2014 21:08

j'ai fait la connaissance de cette artiste par le très beau film "Seraphine" qui raconte sa vie avec l'excellente actrice Yolande Moreau - ses toiles sont très touchantes quand on pense qu'elle n'a
jamais rien appris - comme quoi une âme simple peut être un génie

EVELYNE 04/04/2014 08:48



Oui d'ailleurs je vais voir si je peux l'empreinter à la bibliothèque qui prête aussi des DVD. J'avais beaucoup aimé ce film ou Yolande Moreau est extraordinaire de justesse. Je vais sans doute
aller voir les toiles de près d'ici peu à Senlis. Bisous



zazafolle 03/04/2014 11:01

Original.

criquette 03/04/2014 09:44

merci de me faire connaitre cet ouvrage

je n'ai pas été présente au papotage mais je ne voulais pas vous infecter car j'ai une bronchite, bien que j'aime partager il y a des limites je ne pense pas que les microbes soient appréciés
(mdr)

te fais des gros bisous et à tres tres bientôt maintenant

chemindetables 02/04/2014 17:59

comme je t'ai écrit déjà j'ai été très très touchée par le film Séraphine de Senlis, j'ai découvert la vie de cette femme que je ne connaissais qu'à peine avant, sa fin de vie m'avais émue , bref
j'ai eu un vrai interet pour elle et j'adorerai visiter le musée
je te met le lien de l'article que j'avais fait en faisant une petite table en son honneur si ça t'interesse
http://chemindetables.over-blog.com/article-ma-table-defi-de-boubou-86889759.html
merci de ce formidable papotage j'ai adoré
gros bisous
patricia

EVELYNE 02/04/2014 22:51



Je viens de revoir ta table, et j'avais déjà laissé un commentaire. Une vraie palette de peintre. J'attends de finir le livre pour aller au musée de Senlis découvrir ses toiles. gros bisous



erato 02/04/2014 17:23

Merci pour ce partage et papotage magnifique.Je ne connaissais pas .Des couleurs superbes et harmonieuses.
Douce soirée, bises Evelyne